samedi 24 avril 2010

Analyse footballistique de la tournée

Je me lance dans un autre style de résumé de la tournée ce matin. Je sais qu'à Marseille et l'Estaque on aime le foot, j'espère que cela vous plaira ;).

Cette tournée c'est l'histoire du petit poucet qui va affronter une grosse équipe de Ligue des champions (le ministère) à l'extérieur.

Avant le match, personne ne croit en eux et d'ailleurs beaucoup de leurs meilleurs joueurs déclarent forfait. A la mi-temps, l'équipe est menée 3-0 et l'entraîneur ( dans les deux sens du terme) critique violemment la tactique trop défensive de l'équipe ( style lyonnaise ;).

La majorité des joueurs n'est pas d'accord et dit : "mais que voulez vous qu'on fasse d'autre face à une telle équipe ?". L'entraîneur énervé menace alors de laisser tomber son équipe, un joueur le convainc de continuer. La seconde mi-temps est au final meilleure et les nouveaux entrants permettent de marquer un but à la fin du match car la grosse équipe est trop méprisante et a trop sur-estimé ses forces.
Au final score 3-1 et une défaite très honorable, tout le monde est content : "Bravo pour ce que vous avez fait, on ne pensait pas que cela serait possible". De plus personne n'avait marqué un but à cette équipe sur leur terrain.

Mais l'entraîneur et un joueur qui sont des gagneurs ne sont pas satisfaits de ce résultat, cela reste une assez lourde défaite. De plus, ils se sont beaucoup impliqués dans cette histoire : il va falloir gagner le match retour à domicile.
Enfin, ils ne sont pas content du discours qu'il y a eu à la mi-temps : "Comment peut-on gagner si on ne prend pas le risque d'attaquer ? "

Arrivés à domicile, ils s'aperçoivent que les supporters sont peu nombreux et peu motivés à l'idée du match retour. Ils sont du coup découragés. D'ailleurs, le joueur ami de l'entraîneur se fait une blessure de fatigue et du coup est indisponible pour quelques jours. Certains joueurs forfaits veulent faire le match retour mais il va falloir qu'ils cravachent dur à l'entraînement pour refaire leurs preuves.

Le joueur blessé révèle à la presse ses rancoeurs et essaye de faire un discours afin de mobiliser pour le match retour et d'avoir la meilleur équipe possible.
La re-mobilisation commence à se faire.

L'équipe sera-t-elle au complet pour le match retour ou devra t-elle déclarer forfait ?
L'entraîneur du match aller sera-t-il sur le banc ?
Sur quel(s) terrain(s) se jouera le match ?

To be continued.....

6 commentaires:

  1. au fait cher entraineur on nous a pas donner de stade pour le match retour sur quel stade allons nous jouer??? franck...

    RépondreSupprimer
  2. Quelle déception!...
    Je suis enseignant en région parisienne et j'ai suivi avec beaucoup d'intérêt et d'admiration votre mouvement depuis le début. Jusqu'à votre retour et malgré la fin de non recevoir du ministre, je considérais que votre caravane était une belle réussite alors pourquoi la gâcher en affichant les discordes auxquelles on ne comprend absolument rien. Cela ternie la belle image de vos actions que l'on aurait pu conserver dans nos mémoires. Est-bien utile de les afficher sur ce blog aux yeux de tous?

    RépondreSupprimer
  3. Ah oui je reconnais que cet article n'est pas spécialement fait pour ceux qui n'ont pas suivis cette histoire de près, mieux vaut remonter aux posts précédents ou au brûlot. Pourquoi afficher les discordes ? Bonne question parce que la vie n'est pas un long fleuve tranquille ni un conte de fées et que toute part d'aventure aussi belle soit elle, a ces zones sombres.J'ai reproché à la direction de travestir ce qui se passe vraiment au collège, je ne verais pas pourquoi je ferais de même avec cette tournée. Maitenant ces dysfonctionnement nous permetrons je l'espère d'avancer et de repartir plus soudé pour la suite des actions. Reconnaitre ses faiblesses aux yeux de tous ce n'est pas un aveu d'impuissance mais cela permet d'engager une reflexion collective et d'avancer

    RépondreSupprimer
  4. Allez courage Sébastien, dans deux mois c'est la quille !
    Si tu t'ennuies pendant tes loooongues grandes vacances, prépare les action de la rentrée.

    RépondreSupprimer
  5. Salut Richard T. ;), ah le problème c'est que pendant les vacances je m'ennuie jamais et je ratrappe tout ce que je n'ai pas pu faire pendant l'année comme de la plongée par exemple :D.

    RépondreSupprimer